Esthétique du cou

Le cou est une zone du visage qui signe l’âge.

Le vieillissement se manifeste par un excès de peau, de graisse (double menton), l’apparition de cordes (ou de tendons inesthétiques) et de rides.

Les méthodes de rajeunissement du cou

 

La perte de la fermeté de la peau du cou se manifeste vers la cinquantaine, avec affaissement des tissus. Les méthodes de rajeunissement sont nombreuses et variées : non ou mini-invasives à la chirurgie :

  • L’acide hyaluronique très fluide injecté façon mésolift.
  • La toxine botulique ou Botox qui a effet remarquable sur les cordes ou tendons du cou.
  • Les fils tenseurs peuvent rendre de grands services lorsqu’il n’existe pas d’excès et de relâchement de peau importants.
  • La solution chirurgicale consiste en une liposuccion seule ou associée à un minilift.
  • Si la graisse est au dessus du muscle du cou, une simple liposuccion peut suffire.
  • Si la graisse est en dessous du muscle du cou, il est nécessaire de la retirer par ablation chirurgicale (en laissant une fine et courte cicatrice dans le pli sous mentonnier de 2 cm environ).
  • A un stade de plus, s’il existe un relâchement cutané et un excès de la peau il est possible d’y associer une mise en tension sans que ce soit un vrai lifting cervical.
  • Les fils tenseurs résorbables (acide polylactique posés de chaque côté du cou, sous anesthésie locale minime, au cabinet du chirurgien.

 

Lorsqu’il existe un « cou de dindon » la peau en excès se fripe et pend du fait de l’âge et de l’affaissement inéluctable des tissu; dans ce cas :

  • L’injection de Botox peut limiter la contraction du muscle peaucier du cou (platysma) responsable des « cordes » (cou de dindon).
  • En cas de relâchement cutané ou d’excès graisseux important, un lifting cervical ou cervico-facial sera plus approprié.

 

Le résultat du rajeunissement du cou est visible au bout de 3 à 5 jours, le résultat définitif au bout de 2 à 3 semaines.

 

Les fils tenseurs dans le rajeunissement du cou

 

C’est une méthode séduisante et non invasive. Les fils tenseurs résorbables (acide polylactique) sont surtout utilisés pour embellir l’ovale du visage, Leur résorption stimule la production du collagène (résorption sur 12 à 18 mois).

Déroulement de la pose de fils tenseurs 

  • Il faut éviter de prendre de l’aspirine ou des médicaments qui peuvent faire saigner 10 à 15 jours avant la pose.
  • Des dessins préalables permettent de visualiser la direction des la traction des fils en fonction de l’effet recherché. Les fils sont ensuite introduits sous la peau selon une technique bien précise, puis tractés : l’acte est totalement indolore et l’effet immédiat. Il faut compter au moins 2 fils par côté.
  • Ce n’est pas un lifting chirurgical mais il n’y a pas de cicatrice. L’indication majeure est la perte de l’ovale du visage, ou l’affaissement des joues, ou encore l’entretien d’un lifting facial.

Tarifs

A partir de 1.200€.

Un devis détaillé vous sera remis par le Docteur Richard AZIZA lors de la consultation avec une fiche
d’information sur le déroulement de l’intervention.