Rhinoplastie

La rhinoplastie a pour but d’améliorer la morphologie du nez dans un but esthétique et parfois fonctionnel lorsqu’il existe des troubles respiratoires d’origine nasale (ORL).

La difformité peut être secondaire à un traumatisme, à une asymétrie, au vieillissement ou en raison d’une malformation d’origine congénitale. Dans ce cas, il s’agit d’une chirurgie réparatrice prise en charge par l’Assurance-Maladie.

L’objectif du chirurgien plasticien est d’obtenir un nez harmonieux et naturel conforme à la personnalité du patient et à son désir. Il s’agit d’un véritable remodelage du nez.

Un logiciel permet de visualiser le résultat virtuel avant même de vous faire opérer : son but est de vous aider à la compréhension de vos attentes.

Le résultat réel peut être différent.

Principe de la rhinoplastie “chirurgicale”

 

La chirurgie de la rhinoplastie permet de placer les incisions de façon discrète, à l’intérieur même de chaque narine et de procéder à un véritable modelage de l’os et des cartilages (le souvent ablation d’une bosse nasale ou correction d’une hypertrophie cartilagineuse) : la peau viendra se redraper sur la nouvelle forme du nez grâce à son élasticité.

Il est possible ainsi de modifier la projection du nez, sa longueur, une pointe tombante, affiner la pointe, rétrécir un nez trop large. Une technique dite ouverte, nécessite une minime incision entre les deux narines (columelle) : la cicatrice de 3 mm est très discrète.

Des greffes de cartilages peuvent s’avérer nécessaires pour combler une dépression ou améliorer la projection de la pointe.

La rhinoplastie est parfois associée à une septoplastie lorsqu’il existe une déviation de la cloison nasale et à une génioplastie (chirurgie du menton) pour harmoniser le profil du patient.

Une rhinoplastie peut être réalisée à partir de 16 ans.

Le chirurgien conseillera au mieux son patient dans les choix thérapeutiques pour obtenir le résultat souhaité. Il sera parfois amené à déconseiller l’intervention.

Déroulement de l’intervention

AVANT L’OPÉRATION

  • La rhinoplastie est une intervention qui ne demande que 24h d’hospitalisation en clinique. Une visite préalable avec l’anesthésiste est nécessaire au cours de laquelle des examens seront demandés (bilan sanguin…).
  • La durée de l’intervention est d’environ 1 heure, sous anesthésie générale.
  • Une attelle métallique est ensuite posée durant 1 semaine, les mèches sont retirées au bout de 24h avant la sortie de clinique (s’il n’existe pas de déviation de la cloison nasale).

APRÈS L’OPÉRATION

  • Les suites opératoires ne sont pas douloureuses, pas de sport pendant 1 mois minimum.
  • Lors de retrait de l’attelle au cabinet du chirurgien (simple pansement), le nez sera encore grossier et gonflé (œdème). Il est possible de reprendre son activité professionnelle dès la première semaine.
  • L’œdème va s’estomper au fil du temps : très rapidement au cours du premier mois puis plus lentement sur les mois suivants.

LE RÉSULTAT

  • Il ne pourra s’apprécier qu’au bout de 2-3 mois et sera définitif au bout de 6 mois voire un an.
  • Si une petite retouche chirurgicale est nécessaire après cette période, elle pourra se faire en ambulatoire.

Les risques et imperfections de résultat

Un saignement post-opératoire est possible (d’où l’intérêt des mèches intra-nasales durant 24h).

Un hématome ou plus souvent des ecchymoses sous la paupière inférieure, au niveau des joues (durant 8 jours).

En définitive, il ne faut pas surestimer les complications ou les risques, mais bien prendre conscience que tout acte médical aussi minime soit-il comporte une part de risques et d’aléas.

La confiance en votre chirurgien et les explications données contribueront au bon déroulement de l’acte et du suivi.

La rhinoplastie “médicale”

 

Les produits d’injection de comblement et de toxine botulique peuvent corriger certaines disgrâces mais ne peuvent être une alternative à la chirurgie.

Ils rendent de grands services lorsque la correction est minime (petite bosse nasale, ou au niveau de la pointe) et qu’une atténuation est possible.

L’acide hyaluronique

  • Il s’agit d’un produit de comblement : l’injection est réalisée directement au cabinet du chirurgien, le résultat est immédiat. Les produits utilisés par le Docteur Richard AZIZA proviennent des Laboratoires Allergan (gamme Juvederm) et contiennent un anesthésique local.
  • La durée d’efficacité est variable d’un sujet à l’autre, en moyenne de 8 à 12 mois. Une nouvelle injection est alors possible.

Le Botox (ou toxine botulique)

  • Il ne s’agit pas d’une produit de comblement. Son action se situe au niveau musculaire, en le relaxant : les injections de Botox se font à la base du nez et permettent de remonter légèrement la pointe du nez (affaissement lié à l’âge souvent).
  • Les résultat sera visible entre le 3ème et le 5ème jour : l’efficacité du produit est de l’ordre de 5-6 mois, une nouvelle injection peut être réalisée. L’acte s’effectue par le chirurgien au sein de son cabinet.

Les deux traitements peuvent être combinés

 

Correction du menton – génioplastie “médicale”

Des injections de comblement à base d’acide hyaluronique peuvent augmenter la projection du menton, sans chirurgie.

Seuls les mentons fuyant sont concernés par ces injections.

Les produits utilisés sont plus denses que ceux injectés pour les sillons naso-géniens.

Le chirurgien réalise l’acte à son cabinet. Le résultat est immédiat, la durée d’efficacité est de 8 à 12 mois.

 

Tarifs

Un devis détaillé vous sera remis par le Docteur Richard AZIZA lors de la consultation
(incluant les frais de séjour en clinique et les honoraires de l’anesthésiste) avec une fiche
d’information sur le déroulement de l’intervention.